Premières Nations West Moberly et Prophet River

CANADA - Communautés autochtones qui luttent pour préserver leurs terres ancestrales

Cela fait plus de 100 ans que l'arrière-arrière grand- père d'Helen Knott a signé un traité avec le gouvernement canadien pour protéger le mode de vie de son peuple. Au lieu d'honorer ses engagements, le gouvernement a autorisé la construction d'un immense barrage hydroélectrique qui menace les cultures et le mode de vie de la population de la vallée de Peace River, en Colombie-Britannique. Les peuples autochtones dans cette région ont déjà perdu une grande partie de leurs terres en raison d'activités liées à l'extraction du pétrole et du gaz. Si le barrage du site C est construit, ils perdront alors l'un des derniers secteurs où ils peuvent encore chasser, pêcher et mener des cérémonies sacrées.

Le gouvernement a approuvé le projet de construction du barrage, tout en ayant admis qu'il causera des dommages permanents pour les peuples de cette région. Les Premières nations West Moberly et Prophet River ont saisi la justice, demandant que le gouvernement canadien respecte le traité signé il y a plus de 100 ans et interrompe la construction du barrage du site C. Alors que la justice n'a pas encore rendu de décision, l'entreprise hydroélectrique a déjà commencé à raser la vallée.

« C'est chez moi, ici. C'est ici que je veux élever mes enfants et mes petits-enfants, explique Helen Knott, militante des droits des peuples autochtones. Que nous restera-t-il ? »

Écrire au Première Nation


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |

16/11/2016
Françoise Lequien
Je vis au Canada et je suis désolée que vos droits ne soient pas respectés. Continuez à lutter pour vivre en paix sur vos terres.

16/11/2016
Nicole Bolduc
À vous tous,
Je désapprouve totalement l'action du gouvernement
d'autoriser ce barrage. Le non respect du traité est
inacceptable.

16/11/2016
Michel Cliche
Le respect des uns et des autres se doit être vrai pour le bien
commun d'un pays + + +

16/11/2016
Bernard Côté
C'est grâce à vous qui avez des droits reconnus par le gouvernement sur ces terres, droits que nous n'avons pas, que sera sauvée la planète

15/11/2016
Andrée Rousseau
Bonjour,
Cette terre vous reviens. Votre combat est essentiel. Bonne chance dans vos démarches.

15/11/2016
Martine Soulié
Bonjour aux premières nations,
votre désir de respecter l'environnement est tout à votre
honneur. Continuez vos efforts et ne lâchez pas!

15/11/2016
Monique Massé
Chère Helen, ses enfants et petits enfants, je souhaite que
vos droits soient respectés et que vous puissiez vivre en paix
sur vos terres!


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |