Shawkan

ÉGYPTE - Photojournaliste incarcéré pour avoir fait son travail

Mahmoud Abu Zeid, plus connu sous le nom de Shawkan, faisait simplement son travail. Ce photojournaliste couvrait un sit-in le 14 août 2013, au Caire, quand les forces de sécurité ont fait irruption.

« C'était comme dans un film américain, a-t-il écrit par la suite. Comme si nous étions en guerre. Les balles, le gaz lacrymogène, le feu, les policiers, les soldats et les chars partout. »

Shawkan a enregistré avec son appareil photo le chaos autour de lui. La police et l'armée avaient été déployées dans tout le pays pour étouffer la contestation. Il s'agit de l'épisode le plus sanglant de l'histoire récente de l'Égypte ; près d'un millier de personnes ont perdu la vie en l'espace d'une journée.

Quand la police a découvert que Shawkan était journaliste, elle l'a arrêté. Il a eu les mains liées avec des câbles en plastique qui lui ont coupé et ensanglanté les poignets. Il a reçu des coups de poing et été fouetté avec une ceinture. Il est actuellement incarcéré dans la tristement célèbre prison de Tora, au Caire, et ne reçoit pas les soins médicaux dont il a besoin, alors qu'il souffre d'une hépatite C. Shawkan est incarcéré depuis trois ans. Lors d'une récente audience, il a dit au juge : « Prendre des photos, ce n'est pas un crime. » C'est vrai.

Écrire à Shawkan


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 |

20/11/2016
Carl Grandmaison
Garde le moral, tu es un exemple de liberté et de
détermination. Tu seras bientôt libre.

18/11/2016
Danielle Jodoin
Non, prendre des photos n'est pas un crime! Vous n'êtes pas
seul, nous sommes de tout coeur avec vous, ici au Canada.
Gardez espoir!

18/11/2016
Isabelle boisgard
Bravo et merci pour cet exemple de courage, restez libre en votre esprit et en votre coeur !

17/11/2016
Anne Rossignol
Je pense à vous ici, au Canada. Gardez espoir, vous n'avez
pas commis de crime. Je vous soutiens en pensée.

17/11/2016
David Hamel
Bonjour, trop difficile de comprendre qu'on doit contrôler les images de situations surréelles qui se produisent réellement.

Ne lâchez pas

17/11/2016
Yves Perreault
Bonjour Shawkan,

Faire votre travail de journaliste n'est pas un crime. Nous
souhaitons votre libération pour bientôt. Gardez espoir.

17/11/2016
Yvan Laniel
Bonjour Shawkan,

Magnifique journaliste. Nous suivons ton parcours pour la liberté de presse. Bon courage. Liberté pour Shawkan.


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 |